Objectifs

- Créer un temps fort de la création régionale à Caen

 

- Permettre, prioritairement, à de jeunes compagnies de présenter leur travail, abouti ou en recherche, et dans des conditions professionnelles.

 

- Favoriser la rencontre et les échanges entre les artistes du territoire.

 

- Construire une programmation éclectique et originale en réseau avec les lieux de fabrique et les lieux de diffusion du territoire

 

- Participer à la circulation des œuvres de spectacle vivant en Normandie.

 

- Proposer et faire connaître aux publics des propositions artistiques diverses et contemporaines

La programmation

La programmation s’appuie sur quatre lignes directrices :

- parité homme / femme quant au porteur de projet

- recherche d’un équilibre entre les spectacles et les étapes de travail

- attention portée aux problématiques départementales et régionales

 - renouvellement des compagnies présentes

 

Ainsi, au terme de plusieurs rencontres et échanges autour des différentes propositions avec les différents associés et au sein de l’équipe d’Actea-La Cité/Théâtre, l'ensemble abouti à une programmation éclectique et originale : des projets aux esthétiques contemporaines ou burlesques, des écritures contemporaines, des performances, du jeune public, des projets chorégraphiques, musicaux…

 

 

Autour de la programmation, gravitent impromptus, exposition, surprises que nous nommons pastilles et cartes blanches. Spontanément ou invités, plusieurs artistes du festival proposent des pastilles photographiques, plastiques, théâtrales ou vidéos. Ces propositions font parties intégrante du projet : qu’En attendant l’éclaircie reste un espace d’expérimentation et de découverte.

Actions culturelles

Pour la 4e édition, nous souhaitons développer des temps de médiation autour des spectacles : avec le jeune public, la forme reste à définir avec l’équipe programmée, pour les publics adultes nous proposerons des petits déjeuners avec les artistes invités qui pourront se tenir dans un café du quartier. Pour cette saison, l’association a crée un poste de service civique en médiation culturelle. Ayant pour mission de favoriser la construction du regard de spectateur auprès de nos adhérents, le volontaire pensera et conduira les actions de médiation.